Copie de IngridWeyland_04
Ingrid Weyland, Topographies of fragility

Topographies of fragility

Ingrid Weyland

Espace public (Grange 10 rue principale; 6 rue du Canal d’Alsace; Rue du 151ème RI), Hombourg 

13 septembre - 13 octobre 2024

24/24h

Ingrid Weyland a parcouru le sud de l'Argentine jusqu'à la calotte glaciaire du Groenland à la recherche de paysages d'une beauté et d'une atmosphère particulières, presque surréalistes, où la présence humaine semble inexistante. Lors d'un voyage en Islande, elle constate avec tristesse les graves dégradations environnementales dues à l'activité humaine. Bouleversée, elle imagine une métaphore visuelle permettant de transmettre à la fois la beauté des paysages et leurs décadences. L'artiste joue de la matérialité de l'image imprimée en la manipulant et en la tordant. La manœuvre tente d'encourager le public à réfléchir à la fragilité de la nature, ainsi qu'à la fragilité humaine elle-même. Une feuille de papier froissée ne peut jamais retrouver sa forme originale ; la trace persiste. De la même manière, la nature qui est envahie avec irrespect est irrémédiablement endommagée.

Ingrid Weyland est née à Buenos Aires, en Argentine. Issue d'une famille de sculpteurs et d'architectes, elle a grandi au milieu des crayons de couleur, des papiers d'art, des plans, des encres et de l'argile. Sa passion pour la forme, l'image et la composition qui en a découlé l'a amenée à étudier le graphisme à l'université de Buenos Aires (UBA) et à ouvrir son propre studio. Plus tard, elle décide de se consacrer à l'apprentissage de la photographie en participant à plusieurs ateliers organisés par Ana Sánchez Zinny, Angela Copello, Fabiana Barreda, Julieta Escardó, Juan Brath, Proyecto Imaginario ou encore Verónica Fieiras. D'abord photographe portraitiste, Ingrid Weyland se concentre désormais sur les paysages évocateurs exprimant la fragilité de l'environnement naturel.

L’exposition a été réalisée en partenariat avec le festival Alt.+1000, sur une proposition de Morgane Paillard.

www.instagram.com/ingridwey/

www.ingridweyland.com/

Ingrid Weyland, Topographies of fragility.