Programme Écoles Supérieures d'Art

Mairie de Thann
Photographies des étudiant·es de l'option Art Le Plateau de la HEAR
00 08 '00""

Les rayons du soleil mettent environ huit minutes à nous parvenir. Les étoiles, souvent étudiées pour lire notre avenir, sont paradoxalement des vestiges du passé. La vitesse de la lumière est un obstacle à notre désir de voir le réel, nous ramenant à notre incapacité à comprendre un univers qui nous dépasse. Plus nous en savons, plus l'inatteignable nous semble indéchiffrable, et la contemplation des astres se transforme en crise ontologique. Capturer les corps célestes par la photographie (littéralement « écriture par la lumière ») peut devenir un remède à nos maux existentiels; à la manière d'une conquête spatiale qui garderait les pieds sur terre. Exposer les astres de notre quotidien, c'est les faire vivre dans notre réalité, pour mieux nous réconcilier avec eux.

Photographies de Louise Assouly, Audrey Borja, Mona Chevalier, Rose Collin, Zoée Dahan, Tristan Duval, Juanito Giraud, Charlotte Malphettes, Capucine Moyroud, Sangal Ntamack, Jeanne Peineau.

Curation de l'exposition de Louise Assouly, Audrey Borja, Nina Boudjelthia-Chambon, Léa Byczinski, Grégoire Chaudron, Mona Chevalier, Rose Collin, Zoée Dahan, Tristan Duval, Juanito Giraud, Charlotte Malphettes, Capucine Moyroud, Sangal Ntamack, Jeanne Peineau, Myla Savre.

Projet encadré par Anne Immelé et Edouard Boyer.
Le long du canal face au Musée d'Impression sur Étoffes (piste n°6)
Photographies des étudiant·es des écoles supérieures d'Art du Grand Est
Point Cardinal I I I

L'exposition sous forme d'affichage le long des quais, présente une sélection de photographies d'étudiant·e.s réalisées dans le cadre des cours d'Agnès Geoffray, Constance Nouvel, Cyrielle Lévèque (ÉSAL Metz et Épinal), d'Andrea Keen (ENSAD Nancy), de Manuela Marques (ESAD de Reims), d'Anne Immelé, Isabelle Le Minh, Emilie Vialet (HEAR Mulhouse-Strasbourg). Durant l'année 2021-2022, les étudiant·es ont travaillé à partir de la thématique de la BPM 2022, Corps Célestes avec une diversité de propositions témoignant de la vitalité de la jeune création.

Photographies de Assya Agbere, Axel Alousque, Louise Assouly, Jeanne-Marie Bardakji, Sarah Beausoleil, Audrey Borja, Nina Boudjelthia-Chambon, Sacha Bousquet, Florent Bricout, Rémi Brimboeuf, Manon Brunel, Aurélia Budin, Léa Byczinski, Nina Chambon, Eva Chanoir, Alicia Charrier, Mona Chevalier, Rose Collin, Maya Cyclarem, Gabriella Dabetic, Youna Dacher, Zoée Dahan, Aki Dautheville, Laurine Dicop, Drice Ducongé dos Santos, Camille Dumay, Isaac Elbaz, Emma Escat, Suzon Eugé, Lou Favreau, Corentin Ferry, Valérian Gago‑Beaufour, Thaïs Gairaud, Emilie Garsiglia, Martin Gouriou, Léa Govignon, Camille Grazziano, Clara‑Louise Hoffsaes, Marguerite Hollmaert, Téano Horn, Elias Hosni, Vincent Ineichen, Paloma Jan, Jade Jumeaux, Youngjoo Kang, Jules Labatut, Jisu Lee, Rose Legoff, Violette Mesnier, Elisabeth Nguyen, Sangal Ntamack, Léa Panijel, Gauvain Pedoni, Jeanne Peineau, Louise Peyras, Soline Pin, Valentine Poulet, Théo Ribeiro, Aline Ricci, Chiara Schwartz, Louise Schwartz‑Régnier, Philippine Talamona, Jeanne Tasté, Claire Tater, Hugo Titelein, Bérénice Vialard, Zoé Vincent, Ludmila Voronitch, Zifei Zhuang.
Publication Corps Célestes
Point Cardinal I I I
Éditeur : Haute École des Arts du Rhin
Conception éditoriale et graphique : Drice Ducongé dos Santos, Léa Govignon, Young-joo Kang, étudiant·es de l'atelier de Communication graphique de la HEAR
Suivi pédagogique publication : Isabelle Le Minh, Yohanna-My Nguyen, Jérôme Saint‑Loubert Bié

Cette publication regroupe des photos d'étudiant·es des écoles supérieures d'art de la région Grand Est. L'ouvrage, formé par 4 feuilles pliées en 8 à la fois comme un livre classique dont l'on peut parcourir le contenu en tournant les pages, mais aussi comme une collection de posters déployables. Sur chacune de ces feuilles, sont reproduites une vingtaine de photographies organisées par des algorithmes utilisant les métadonnées liées aux fichiers des photographies (par exemple : ouverture du diaphragme, vitesse d'obturation, saturation, luminosité, heure de prise de vue…). Ainsi, la feuille pliée décompose, recompose les suites d'images, à la manière dont les images scientifiques spatiales sont synthétisées à partir de données. La couverture, pliée elle aussi, présente un tableau recensant toutes les photographies, les noms de leurs auteur·ices, ainsi que toutes les informations liées ; tandis que les schémas d'organisation des différents posters ainsi que des infographies réalisées à partir des données récupérées sont regroupés sur le verso.

Photograhies de Assya Agbere, Axel Alousque, Louise Assouly, Isabelle Audoineau, Jeanne-Marie Bardakji, Sarah Beausoleil, Jane Bidet, Audrey Borja, Nathan Boubet, Nina Boudjelthia-Chambon, Sacha Bousquet, Florent Bricout, Rémi Brimboeuf, Manon Brunel, Aurélia Budin, Léa Byczinski, Nina Chambon, Eva Chanoir, Alicia Charrier, Mona Chevalier, lisa‑Katharina Colin, Rose Collin, Maya Cyclarem, Gabriella Dabetic, Youna Dacher, Zoée Dahan, Aki Dautheville,Laurine Dicop, Drice Ducongé dos Santos, Camille Dumay, Isaac Elbaz, Emma Escat, Suzon Eugé, Lou Favreau, Corentin Ferry, Valérian Gago-Beaufour, Thaïs Gairaud, Emilie Garsiglia, Emilie Gentilini-Garsiglia, Martin Gouriou, Léa Govignon, Camille Grazziano, Clara-Louise Hoffsaes, Marguerite Hollmaert, Téano Horn, Elias Hosni, Vincent Ineichen, Paloma Jan, Jade Jumeaux, Youngjoo Kang, Jules Labatut, Jisu Lee, Rose Legoff, Violette Mesnier, Elisabeth Nguyen, Sangal Ntamack, Léa Panijel, Gauvain Pedoni, Jeanne Peineau, Louise Peyras, Soline Pin, Valentine Poulet, Théo Ribeiro, Aline Ricci, Chiara Schwartz, Louise Schwartz-Régnier, Philippine Talamona, Jeanne Tasté, Claire Tater, Hugo Titelein, Bérénice Vialard, Zoé Vincent, Ludmila Voronitch, Zifei Zhuang.